2016-12-19

Des chercheurs et un technicien de l’Institut des sciences de la mer de Rimouski (This link will take you to another Web site ISMER) de l’Université du Québec à Rimouski ont récemment participé à une mission océanographique d’ampleur dans l’Arctique canadien, à bord du brise-glace canadien This link will take you to another Web site NGCC Amundsen, afin de prélever des sédiments marins qui permettent de retracer les variations des conditions climatiques et océanographiques depuis la dernière déglaciation.

Le professeur en géochimie et en géologie marine This link will take you to another Web site Jean-Carlos Montero-Serrano, le candidat au doctorat en This link will take you to another Web site océanographie Charles-Édouard Deschamps, le technicien à l’ISMER Pascal Rioux ainsi que le chercheur Thomas Richerol ont pris part à cette mission qui s’est déroulée du 25 aout au 6 octobre dans le cadre des activités d’This link will take you to another Web site ArcticNet, un réseau de centres d’excellence.

Poursuivre la lecture de cet article sur le site du CRSNG >>

<< Retour à la page précédente