CHAIRES

Plusieurs membres de Québec-Océan détiennent des chaires de recherche, dont une chaire d'excellence de recherche du Canada, six chaires de recherche du Canada, une chaire du ministère des Pêches et Océans Canada (MPO), une chaire de recherche du ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs du Québec (MFFP) et une chaire du ministère des Transports (MTQ).

Babin, Marcel (U. Laval)
Depuis mai 2010


Chaire d’excellence de recherche du Canada en télédétection de la nouvelle frontière arctique du Canada
Étude de l’environnement marin arctique par différentes technologies d’observations spatiales, des modèles numériques et le traitement d’un très grand nombre de données archivées, à l’aide de puissants outils d’archivage et d’analyse.
Bernatchez, Louis (U. Laval)
Depuis septembre 2001


Chaire de recherche du Canada en conservation génétique des ressources aquatiques
Étude de la diversité génétique des poissons pour mieux conserver, entre autres, trois espèces menacées:
  • le saumon de l’Atlantique dont les stocks ont diminué de moitié depuis vingt ans;
  • l’omble de fontaine qui est l’espèce la plus importante pour l’industrie aquicole québécoise et n’est produite nulle part ailleurs dans le monde;
  • le chevalier cuivré qui est l’unique espèce vertébrée qu’on ne retrouve qu’au Québec et dont le seul lieu connu de reproduction est la rivière Richelieu.
Chaillou, Gwénaëlle (UQAR)
Depuis juin 2011


Chaire de recherche du Canada sur la géochimie des hydrogéosystèmes côtiers
Caractérisation et quantification des transformations géochimiques souterraines entre les nappes d’eau souterraine côtières et les océans. La chaire contribuera à prédire la manière dont les changements environnementaux planétaires vont influencer les hydrogéosystèmes côtiers nordiques et les écosystèmes qui en dépendent.
Fortier, Louis (U. Laval)
Depuis mars 2004


Chaire de recherche du Canada sur la réponse des écosystèmes marins arctiques au réchauffement climatique
Étude des relations écologiques entre le plancton animal et la banquise afin de prévoir les impacts du réchauffement climatique actuel sur la productivité des écosystèmes arctiques. La chaire permettra de préparer des stratégies d’adaptation au changement climatique en vue d’assurer l’exploitation durable de nouvelles ressources de pêche dans l’Arctique.
Levasseur, Maurice (U. Laval)
Depuis octobre 2013


Chaire de recherche du Canada en biogéochimie océanique et climat
Améliorer nos connaissances sur les mécanismes responsables de la production océanique de deux gaz climatiquement actifs et d’origine biologique : le diméthylsulfure et l’oxyde nitreux. Les recherches réalisées dans le cadre de cette chaire permettront d’améliorer la capacité prédictive des modèles climatiques actuels, en fournissant des nouveaux paramètres biogéochimiques.
Simard, Yvan (IML et UQAR)
Depuis 2001


Chaire de recherche du MPO en acoustique marine appliquée
Le programme de recherche de cette chaire fait appel à des méthodes d'acoustique passive, telles la détection et localisation des baleines d'après leurs vocalisations spécifiques, et d'acoustique active, telles l'estimation et la cartographie des ressources en trois dimensions dans leur environnement. Il inclue également une part de développement technologique (R&D).
St-Onge, Guillaume (UQAR)
Depuis novembre 2011


Chaire de recherche du Canada en géologie marine
Étude des fonds marins et leurs sédiments à l’aide de techniques de pointe, tel que le carottage sédimentaire, les sondages multifaisceaux et la modélisation numérique. La chaire permettra d’en apprendre davantage sur les catastrophes naturelles, les variations climatiques et l’histoire géologique du Canada dans le but final de s’adapter au changement global.
Walsh, David (U. Concordia)
Depuis mai 2011


Chaire de recherche du Canada en écologie et génomique microbiennes
Mieux comprendre les processus et les interactions microbiens essentiels qui assurent la santé des océans du Canada en utilisant des outils génomiques. La chaire permettra de prévoir la relation entre le changement environnemental et la variabilité de la communauté microbienne océanique.