Engagement EDI

Engagement EDI

Québec-Océan s’engage à respecter les principes de Justice, Équité, Diversité et Inclusion (JÉDI) dans sa gouvernance et la gestion de son personnel, ses programmes d’aide financière, ses activités et communications. Un comité JÉDI est chargé de veiller au respect de ces engagements.

Il s’agit de ne faire aucune discrimination basée sur le genre ou l’expression de genre, l’apparence, la race, le handicap et d’accueillir sans obstacle particulier, dans un milieu de travail sécuritaire, toute personne provenant d’un groupe sous-représenté ou désavantagé. De plus, en cas d’agressions verbales ou non-verbales, de harcèlement et de micro-agressions, des mesures seront prises en collaboration avec les institutions concernées. Les demandes d’adhésion à Québec-Océan sont traitées en fonction de critères strictement liés au parcours académique ou aux compétences professionnelles.

Des informations détaillées sur les questions de JÉDI sont données en lien dans la page « Ressources », en plus du mandat et du rôle du comité JÉDI énoncés ci-dessous.

Pour toute question ou problème de JÉDI particulier au sein de Québec-Océan, les membres sont invités à communiquer avec la direction exécutive ou la coordination.

 

Gouvernance 

La représentation des genres et des origines dans les instances est le reflet du bassin des candidat(e)s. Mais en vertu des principes JÉDI, Québec-Océan encourage les candidat(e)s faisant partie des minorités à se présenter aux différentes instances du regroupement. De façon à équilibrer les perspectives et offrir une forme de mentorat, un équilibre est recherché entre les stades de carrière pour les sièges offerts aux chercheur(euse)s. 

Le Comité justice, équité, diversité, inclusion (JÉDI) a pour mandat de guider les actions de Québec-Océan afin d’offrir des services équitables et inclusifs dans un environnement sans discrimination.

Le rôle du Comité JÉDI est de :

  • Superviser l’évaluation des besoins et déterminer les priorités en matière de JÉDI
  • Recommander un plan d’action au Conseil d’administration (CA) et Comités
  • Faire le suivi des actions JÉDI, proposer des corrections éventuelles et en faire le rapport aux CA et Comités concernés, ainsi qu’aux membres
  • Informer les membres sur les actions de Québec-Océan, et les ressources mises à leur disposition par les universités membres du Regroupement
  • Promouvoir les bonnes pratiques.

Le Comité devra être composé de 5 membres de Québec-Océan, dont 1 ou 2 cochercheurs ou cochercheures, 1 professionnel ou professionnelle de recherche, 1 ou 2 étudiants ou étudiantes et 1 post-doctorant ou post-doctorante. Il est recommandé qu’au moins un membre du Comité soit issu des minorités. Le Comité pourra s’appuyer sur le(s) coordonnateur(s) ou coordonnatrice(s) du Regroupement.

 

Gestion du Personnel

Entre les obligations de travail et les contraintes des employés, des horaires flexibles et le télétravail permettent des compromis appréciés par toutes et tous.

 

Programmes d’aides financières

Les programmes d’aide financière pour les chercheur(euse)s et les étudiant(e)s offrent une chance égale aux différents membres du regroupement. Le financement des demandes est accordé sur la base de critères objectifs, détaillés dans les règles des programmes mises en ligne et validées par le Conseil d’Administration, quels que soient les profils non-académiques des candidats.

 

Activités et communications

Toute activité organisée par ou au nom du le regroupement doit respecter l’engagement EDI de Québec-Océan.

Les activités en présentiel sont proposées dans des créneaux horaires favorables aux familles. Les activités en ligne sont offertes en temps réel et en différé.

Les communications de Québec-Océan sont bilingues, autant que possible.