Saviez-vous que ?

22 Mars 2021

La toxicité du mercure peut être réduite

La sélénoneine est un composé organique considérée comme un puissant antioxydant qui pourrait contribuer à réduire la toxicité du mercure sur la santé. Des niveaux élevés de sélénoneine ont été observés chez les femmes inuit, et dans le maqtaaq (peau et graisse de béluga) qu’elles consomment traditionnellement. Mélanie Lemire et Jean-Éric Tremblay (U. Laval) vont étudier les effets de la sélénoneine sur la santé humaine, les mécanismes impliqués, ainsi que son origine dans l'écosystème marin arctique. Les contraintes imposées par la COVID-19 limitant les voyages dans le Nord, ils présentent leur projet de recherche en vidéo pour développer des collaborations et impliquer la communauté de Quaqtaq dans leurs travaux.

À voir : https://www.youtube.com/watch?v=pZEhP3dT-d4