Saviez-vous que ?

13 Juillet 2021

Un modèle d'écosystème marin doit s'appuyer sur les expériences passées

Les modèles numériques relatifs aux écosystèmes marins tendent à se complexifier en incorporant un nombre croissant de fonctions et de paramètres. Mais quelles sont les conséquences à tenir pour acquis les schémas fonctionnels et les paramètres issus d'études antérieures?  En analysant différentes études sur la paramétrisation de l’ontogenèse chez les copépodes Calanus spp., Frédéric Maps (U. Laval) et Nicholas Record (Bigelow Laboratory for Ocean Sciences) ont démontré que les biais dans l'origine des paramètres pouvaient générer des résultats et des interprétations trompeurs.

Cet article fait partie de la série "joyaux cachés" de la revue ICES Journal of Marine Science mettant en avant des articles de haute qualité et de grand intérêt qui sont accessibles gratuitement: https://bit.ly/3AZOk72